Eliminée des JO, la judokate Marie Branser fait des révélations sur les autorités sportives de la RDC


Lecture 2 min.
Marie Branser
Marie Branser

La judokate Marie Branser a été éliminée par la Russe Alexandra Babintseva en 16e de finale du tournoi de judo des Jeux olympiques de Tokyo 2021, ce 29 juillet, chez les moins de 78 kg. Après sa douche froide, la double championne d’Afrique n’a pas caché sa déception et pointe la fédération congolaise de Judo.  

Dans une interview exclusive accordée à la RFI après son élimination, Marie Branser s’est dit déçue par l’attitude des autorités sportives de la République Démocratique du Congo. « Je suis triste et déçue aujourd’hui mais je ne peux pas changer le résultat. Je vais faire une pause maintenant et réfléchir à toutes les choses qui se sont passées, tous les problèmes auxquels j’ai dû faire face, à tout l’argent que j’ai dépensé dans le judo. Parce que c’est moi qui ai mis l’argent pour tous les combats auxquels j’ai participé. J’ai pleuré sans arrêt parce que je voulais juste pouvoir travailler sérieusement. Mais quand il y a des gens qui ne sont pas sérieux, ça ne se passe pas comme ça… », a- t-elle dit.

Au cours de cet entretien, la judokate congolaise d’origine allemande a lancé : « Est-ce que c’est normal qu’une double championne d’Afrique paie les frais liés à toutes ses compétitions ? Est-ce que c’est normal que le président de la Fédération ait bloqué ma participation aux Championnats d’Afrique ? Il faut aussi du travail de la part de notre Fédération de judo et du Comité olympique. Parce qu’autrement, je ne pourrai plus continuer. Je n’ai plus d’argent et plus assez d’énergie pour gérer tout ça », a-t-elle ajouté.

Notons que l’athlète de 29 ans a validé sa participation aux Jeux Olympiques de Tokyo après sa médaille d’or dans la catégoriel de moins de 78 kg, aux Championnats d’Afrique de Judo au Sénégal. Son élimination en 16e de finale du tournoi de judo des Jeux Olympiques de Tokyo 2021 et ses révélations mettent à nu le manque d’organisation dans le secteur du sport en République Démocratique du Congo.

Newsletter Suivez Afrik.com sur Google News