Elections en Haïti : des violences éclatent après l’annonce des résultats

Des violences ont éclaté mardi soir dans les rues de Port-au-Prince et dans plusieurs villes du pays après l’annonce des résultats du premier tour de l’élection présidentielle par le conseil électoral haïtien. L’ex-Première dame Mirlande Manigat, a obtenu 31% des voix, et le candidat du pouvoir, Jude Célestin, a réuni 22% des suffrages. En troisième position arrive le chanteur populaire Michel Martelly, grand perdant du premier tour malgré son score de plus 21%. Ces résultats ont été jugés « incohérents » par l’ambassade américaine. A Pétion-Ville, banlieue de la capitale, plusieurs centaines de jeunes cagoulés couraient hier soir dans les rues, pour la plupart bloquées, pour demander l’annulation du scrutin. Des barricades ont été érigées et enflammées et des débuts d’incendie ont éclaté dans plusieurs commerces, rapporte l’AFP.