El Guerrouj et Cloete : la consécration

athle.jpg

Hicham El Guerrouj et Hestrie Cloete ont été désignés dimanche à Monaco « Athlète de l’année ». Le coureur marocain, entre dans la légende en remportant le titre pour troisième fois consécutive, tandis que la sauteuse en hauteur sud-africaine devient la première Africaine à être consacrée par la distinction internationale.

En remportant dimanche le titre de l’« Athlète de l’année » pour la troisième année consécutive, Hicham El Guerrouj est entré dans la légende de l’athlétisme mondial. Tout comme Hestrie Cloete (Afrique du Sud), chez les femmes, devenue la première Africaine de l’histoire à être récompensée. Ils empochent chacun un chèque de 100 000 dollars.

Beau cadeau d’anniversaire pour Hicham qui fêtait dimanche son 29ième anniversaire. Invité à la Finale mondiale de l’athlétisme (Monaco)[[<1>La Finale mondiale regroupe les meilleurs athlètes du classement international de chaque discipline.]], il a malheureusement dû regarder la compétition des tribunes à cause d’un coup de fatigue. L’ « Athlète de l’année » prend en compte les six meilleures performances de l’année et se base sur un barème qui tient compte des résultats et du type de compétition. Avec 1 450 points, Hicham, quadruple champion du monde du 1 500 mètres, termine devant le Kenyan fraîchement naturalisé émirati Saif Saaeed Shaaheen (1 448 points) – la star du 3 000 steeple – et l’Ethiopien Kenenisa Bekele (1 441 points) – maître incontesté du 5 000 mètre et dauphin du grand Haile Gebreselassié sur 10 000.

Le métronome Cloete

22 victoires sur 26 compétitions. Hestrie Cloete est d’une régularité exemplaire. Et d’une progression exponentielle. Elle termine la saison d’été en apothéose aux Championnats du monde de Paris en son treizième record d’Afrique avec une barre à 2.06 m (à deux centimètres du record du monde) et un deuxième titre mondial à la clef. La Sud-africaine (1 436 points) devance au classement la Suédoise Carolina Klutt (heptathlon) crédité de 1 436 points et la sprinteuse américaine Kelli White, troisième avec 1 429 points.

En plus du trophée, Cloete et El Guerrouj repartent chacun avec un chèque de 100 000 dollars. Les deuxièmes et troisièmes pourront se consoler avec une enveloppe de 50 000 et 25 000 dollars. L’athlétisme africain ne s’est jamais porté aussi bien. A nous d’encourager les athlètes du continent à continuer sur leur lancée pour les Jeux Olympiques d’Athènes l’année prochaine.