El-Aynaoui roi de la terre battue

Le Marocain Younès El-Aynaoui a remporté dimanche le tournoi de Munich contre l’Allemand Rainer Schuettler en deux sets, 6-4, 6-4. Un troisième trophée qui confirme l’excellent début de saison 2002 du joueur de Rabat désormais au sixième rang mondial du Championnat ATP.

Younès El-Aynaoui n’a entretenu aucun suspens dimanche en expédiant la finale de l’Open BMW à Berlin sur terre battue face à l’Allemand Rainer Schuettler. Il aura fallu une petite heure et quart au Marocain pour court-circuiter le jeu de son adversaire et s’imposer logiquement en deux sets 6-4, 6-4. Une victoire qui le propulse à la sixième place du Championnat mondial ATP.

Le joueur de Rabat confirme son exemplaire début de saison 2002. Après Doha et Casablanca cette année, il remporte son troisième titre de la saison, son cinquième de toute sa carrière. Chef de file du tennis chérifien, avec son compatriote Hicham Arazi (61ème rang mondial pour la présente année), il totalise 28 victoires contre seulement 8 défaites depuis janvier dernier.

Une demie finale difficile

Le Marocain qui s’était incliné, voici quinze jours en quarts de finale à Barcelone contre l’Australien Lleyton Hewitt (4ème joueur mondial cette année), souffrait d’une douleur au bras et restait incertain pour Berlin. Après le Bulgare Max Mimyi, le Tchèque Bohdan Ulihrach, et le Français Julien Boutter, c’est au prix d’une rencontre âprement disputée, contre le Russe Mikhail Youzhny, que Younès arrache son billet. 4-6, 5-7, 6-3.

 » Il était trop fort pour moi. Il ne m’a laissé aucune chance « , commente Rainer Schuettler. Pour sa première finale chez lui en Allemagne, le malheureux finaliste se déclare pourtant satisfait de son tournoi et reconnaît qu’il n’a pas pu enrayer la machine El-Aynaoui. Younès empoche, avec le trophée, un chèque de 381 000 dollars et vise aujourd’hui le prochain Master de Shanghai pour assouvir sa faim de victoires et porter haut le drapeau du tennis marocain.