El Aynaoui et Roddick dans la légende

Le Marocain Younès El Aynaoui ne jouera pas les demi-finales de l’Open d’Australie. L’Américain Andi Roddick l’a emporté mercredi matin à l’issue d’un incroyable match, qui aura duré 4 heures et 59 minutes, dont le cinquième set entrera dans la légende.

 » C’est un gros morceau. Mais j’ai sorti le favori, le public sera derrière moi « , déclarait à la presse Younès El Aynaoui à propos d’Andi Roddick, tout juste après avoir sorti, lundi, le numéro un mondial Lleyton Hewitt en huitième de finale de l’Open d’Australie. Il ne croyait pas si bien dire quant au caractère coriace de son adversaire. Il aura fallu 4 heures et 59 minutes avant que le Marocain ne concède le match au jeune Américain. Il s’agit là d’une des rencontres les plus longues de l’histoire de l’Open d’Australie, du moins en ce qui concerne le cinquième et dernier set.

2 heures 23 minutes

La jeunesse d’Andi Roddick, 20 ans, (10ème au classement ATP) a peut-être pesé dans la balance même si la victoire n’a pas été simple. Après avoir cédé le premier set 6-4 à son aîné, il se bat et oppose à son adversaire d’incroyables coups droits. Il remporte au tie-break le deuxième set 6-7, qui lui permet de revenir dans la partie. Mais Younès El Aynaoui ne s’en laisse pas compter. Il s’impose lors de la troisième manche qu’il gagne sans aucune difficulté 6-4. Avant de plier 4 à 6 lors du quatrième set. Les deux joueurs savant qu’ils n’ont pas le droit à l’erreur pour le cinquième set et ils sont prêts à se battre jusqu’au bout. Un combat qui va durer 2 heures et 23 minutes !

 » Dans dix ans, je suis sûr qu’on se souviendra tous les deux d’avoir partagé quelque chose de spécial « , s’exclame Andi Roddick à la sortie du match. Les deux quart-finalistes ont en effet offert au public un grand moment de sport. Un chassé croisé d’un suspense intenable au cours duquel, à 5-4 et 40/40, le jeune tennisman américain souffla la seule balle de match du Marocain, classé 22ème mondial. Après 4 heures 59 min de jeu, l’Américain emporte un cinquième set 21-19 qui entre dans la légende.

Andi Roddick doit à présent affronter l’Allemand Rainer Schüttler pour savoir s’il se mesurera en finale à son compatriote André Agassi.