Egypte : un homme agressé parce qu’il « ressemble à un homosexuel »

Un jeune a été tabassé par un groupe d’hommes, dans la ville du Caire, en Egypte. La victime est accusée de « ressembler à un homosexuel ».

A cause de son apparence d’ « homosexuel », un jeune homme aux cheveux longs, t-shirt et jean moulants a été agressé verbalement et physiquement par un groupe d’hommes, dans une rue de la capitale égyptienne. Après avoir été encerclé, le jeune homme a été tiré sur le trottoir et frappé par un de ses agresseurs.

L’agression a été filmée par un passant Ahmad Sanad et a publié la vidéo sur Facebook qui a été largement partagée. Dans un commentaire qui accompagnait la vidéo, il est revenu sur les circonstances de l’agression : « (…) Cet homme qui ne pouvait pas se défendre, a été frappé à plusieurs reprises par cette foule qui riait et se moquait de lui. Il a essayé de s’enfuir, mais aucun taxi ne s’est arrêté pour l’emmener (…) Ce post n’est même pas destinée à la défense des droits des homosexuels, mais les droits basiques de tout être humain (…). Si les personnes qui ont attaqué un chien ont été punies et emprisonnées; comment peut-on permettre qu’un tel abus soit toléré dans notre société? ».

Ahmed Sanas a déclaré sur sa page Facebook avoir tenté de lui porter secours, mais explique être impuissant face à une trentaine de personnes.

En Egypte, la loi n’interdit pas l’homosexualité mais plusieurs personnes ont toutefois été arrêtées, ces derniers mois, et accusées de « débauche ». En novembre dernier, huit hommes ont été condamnés à trois ans de prison avec travaux forcés, après la diffusion d’une vidéo présentée comme celle d’un présumé « premier mariage gay en Egypte », créant la polémique, et dans laquelle ils y apparaissaient.

En mai 2014, quatre hommes ont été arrêtés lors d’une fête organisée dans un appartement à Nasr City, à l’est du Caire. L’un d’entre eux a été condamné à 12 ans de prison, la condamnation la plus lourde jamais prononcée contre un homosexuel en Égypte.