Egypte : un groupe lié à Al Qaida revendique l’attentat-suicide

Un mouvement qui se dit lié à Al Qaida revendique l’attentat suicide de Masoura qui a fait 15 morts. Il s’agit du groupe terroriste Ansar Beit al-Maqdess qui a déjà revendiqué plusieurs attaques, dont celle qui a eu lieu en septembre dernier contre le convoi du ministre de l’Intérieur.

L’attentat-suicide à la voiture piégée de Mansoura, qui a fait au moins 15 morts ce mardi, a été revendiqué ce mercredi 25 décembre par un mouvement terroriste nommé Ansar Beit al-Maqdess, lié à a Al Qaida. Ce groupe a déjà revendiqué plusieurs attaques, dont celle qui a eu lieu en septembre dernier, après une opération suicide contre le convoi du ministre de l’Intérieur, qui en était sorti indemne.

En novembre, une autre attaque à la voiture piégée revendiquée par Ansar Beit al-Maqdess avait tué 11 soldats dans le Nord-Sinaï. Récemment, l’armée a affirmé avoir tué quelque 184 « terroristes » dans cette péninsule frontalière de la bande de Gaza. Ce groupe a établi sa base dans le Nord-Sinaï où l’armée, qui a mobilisé depuis plusieurs mois ses troupes au sol et son aviation, ne parvient toujours pas à venir à bout des combattants islamistes qui y sont installés.

Le Sinai, péninsule désertique de longue date instable, est régulièrement le théâtre d’attaques contre les forces de l’ordre, qui ont perdu une centaine de leurs membres depuis que l’armée a destitué le 3 juillet le Président issu des Frères musulmans, Mohamed Morsi. Le Président déchu ainsi que d’autres responsables de la confrérie sont toujours placés en détention par l’armée, attendant leur procès.