Egypte: retenu illégalement par son père, un enfant de 9 ans de retour en France

Un jeune Français âgé de neuf ans, détenu illégalement par son père en Egypte, depius plus de 500 jours, a pu regagner la France, a annoncé, ce mardi, l’avocat de la mère du jeune garçon.

Fin d’un long combat juridique et diplomatique en Egypte, d’une mère qui demeurait sans nouvelles de son fils depuis plus d’un an. Son fils Ismaël était retenu, contre con gré, par son père en Egypte. Il a pu regagner la France, le 13 avril dernier, auprès de sa mère, selon l’avocat Maître Stéphane Giuranna.

Tout débute en octobre 2013, le jeune Ismaël rejoint son père qui est séparé de sa mère, depuis 2009, pour des vacances en Egypte. « Mais la veille du jour prévu du retour, le père a appelé la mère de l’enfant en lui disant qu’elle ne reverrait plus jamais son fils, précise l’avocat. Le père d’Ismaël avait préparé le départ definitif de son fils pour Qena, une ville au nord de Louxor.

Commence alors une véritable bataille juridique pour la mère afin de ramener son fils auprès d’elle. Elle dépose une plainte contre son ex-mari pour soustraction d’enfant et obtient gain de cause, en mars 2014. Son ancien compagnon a été condamné à trois ans de prison, un mandat d’arrêt a été lancé contre lui par Interpol.

Une procédure judiciaire est également entamée en Egypte qui aboutit, en juillet 2014, à une décision en faveur de la mère de l’enfant. Néanmoins, son fils demeure toujours avec son père. C’est seulement le 7 avril dernier que l’enfant est récupéré à son école puis emmené au Caire, dans le but de rejoindre la France, une semaine plus tard.

En Egypte, près de 500 enfants français sont inscrits au fichier des personnes recherchées à la suite d’un enlèvement parental.