Egypte : quatre journalistes condamnés pour diffamation

Deux journalistes de l’hebdomadaire indépendant Al-Fagr, Fatima Zahra Mohammed et Sally Hassan, ont été condamnées pour diffamation à l’encontre d’un guide religieux mardi par la Cour d’appel du Caire à 2 mois de prison ferme et 1 mois avec sursis, rapporte Le Figaro. Le rédacteur en chef du journal Adel Hammouda et le journaliste Mohammed el-Baz devront de leur côté s’acquitter d’une amende de 5000 livres égyptiennes chacun (environ 600 euros). Le Réseau arabe pour l’information sur les droits de l’Homme (ANHRI) a indiqué dans un communiqué que « l’emprisonnement de journalistes est inacceptable dans un pays qui s’est révolté pour la liberté », faisant référence au soulèvement populaire qui a renversé le régime d’Hosni Moubarak.