Egypte : peine de mort confirmée pour 183 Frères musulmans


Lecture 1 min.
arton45702

Un tribunal égyptien a confirmé ce lundi, la condamnation à mort de 183 Frères musulmans pour l’attaque d’un commissariat en août 2013 qui a coûté la vie à 13 policiers.

Les Frères musulmans n’ont pas fini de faire parler d’eux. Et pour cause, 183 pro-Morsi condamnés à mort le 2 décembre dernier ont vu leur peine confirmée par un tribunal égyptien lundi. Un procès qui avait été jugé expéditif par l’ONU, « c’est un procès sans précédent dans l’histoire récente » . En décembre, ils étaient 188 à être condamnés mais les peines de cinq d’entre eux ont été commuées.

Toutes ces décisions de justice sont jugées sélectives par les organisations non gouvernementales. Selon elles, le pouvoir judiciaire est instrumentalisé et hors de contrôle. Ainsi, pour Amnesty International, la décision de condamner à mort les pro-Morsi démontre qu’il s’agit « d’un nouvel exemple illustrant comment l’appareil judiciaire est de plus en plus hors de contrôle ».

Les 188 personnes condamnées à la peine capitale étaient accusées d’avoir participé à une attaque meurtrière visant un commissariat de la ville du Caire, en août 2013. Certains d’entre eux sont déjà derrière les barreaux. De son côté, la justice égyptienne a annoncé ce lundi que l’un des quatre procès du président déchu Mohamed Morsi se tiendra le 15 février pour « trahison » et « espionnage » au profit du Qatar. Il avait été destitué en juillet 2013 par Abdel Fattah al-Sissi, l’actuel président égyptien.

Mohamed Morsi risque la peine de mort s’il est reconnu coupable. Il est toujours détenu dans un endroit secret, que seules les autorités égyptiennes savent dans le pays.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter