Egypte : neuf personnes condamnées à la prison à vie pour tentative d’attaque-suicide

Neuf Egyptiens ont été condamnés, ce jeudi, à la prison à vie pour une attaque-suicide manquée de justesse, en juin dernier, contre des touristes au temple de Karnak à Louxor, célèbre site de l’Egypte antique.

Répression sans concession du terrorisme en Egypte. Neuf Egyptiens ont été condamnés, ce jeudi 16 décembre 2015, à la prison à vie pour une attaque-suicide manquée de justesse, en juin, contre des touristes au temple de Karnak à Louxor, célèbre site de l’Egypte antique, selon des sources judiciaires et l’armée. De même, deux autres Egyptiens, accusés comme les neuf premiers d’avoir participé ou planifié l’attaque, ont été condamnés, mercredi, par le même tribunal militaire d’Assiout (sud), à sept années d’emprisonnement. Deux des assaillants, des étrangers selon le parquet, avaient péri dans l’attaque.

Le 10 juin dernier, un véritable carnage a été perpétrée dans cette zone. Mais l’attaque n’avait jamais été revendiquée. Alors que de 600 touristes étaient sur le site, au moins trois hommes lourdement armés ont réussi à pénétrer en taxi sur le parking du temple, en passant le poste de sécurité de la police. Ils se sont alors attablés à une terrasse de café devant des bus de touristes étrangers. Le chauffeur du taxi, qui avait trouvé leur conversation préoccupante, avait immédiatement alerté des policiers par précaution. Une fois sur les lieux, les policiers leur ont demandé d’ouvrir leurs sacs. Au lieu qu’ils s’exécutent, ils décident plutôt de sortir des fusils d’assaut et commencent à tirer sur les cars d’où débarquaient des touristes.

Mais comme l’arme de l’un d’eux s’était enrayée, les policiers réussissent à abattre un assaillant et en blesser un autre. Toutefois, le troisième a eu le temps de faire détoner sa veste bourrée d’explosifs. Soixante impacts de balles avaient été retrouvés sur un des bus. Les enquêteurs estiment pour leur part que si le projet d’attentat a été déjouée, c’est grâce à la présence d’esprit du chauffeur. Sinon, il y aurait des dizaines voire des centaines de victimes.

Il faut dire que depuis la chute de Mohamed Morsi, l’Egypte fait face à une recrudescence des attaques terroristes. Les forces de l’ordre égyptiennes sont particulièrement touchées par les groupes terroristes qui mènent ces attentats, affirmant agir en représailles à l’éviction de Mohamed Morsi, issu de la confrérie des Frères musulmans.