Egypte : la presse indépendante critique les Frères musulmans

Des encarts blancs en guise d’éditoriaux, c’est ce qu’on pouvait voir ce jeudi dans certains journaux égyptiens, d’après l’AFP. Les médias entendent dénoncer la tentative de contrôle des islamistes sur la presse. Cet évènement fait suite à la nomination, mercredi, par la haute chambre du Parlement (dominée par les Frères musulmans) de plusieurs directeurs et rédacteurs en chef de la presse gouvernementale, dont certains réputés proches des islamistes. Une pratique qui avait déjà lieu sous l’ère Moubarak.

Lire aussi :

 Egypte : l’armée compte reprendre le contrôle du Sinaï