Egypte : la médiation étrangère à échoué

La présidence par intérim égyptienne a annoncé mercredi que la médiatisation étrangère n’est pas parvenue à convaincre les Frères musulmans d’accepter un compromis pacifiste. « Aujourd’hui, les efforts diplomatiques ont pris fin », a indiqué la présidence dans un communiqué. selon Al-Ahram. Le mouvement stagne sur sa décision de ne pas reconnaître le nouveau pouvoir en place et continue d’exiger la libération de Mohamed Morsi et la reprise du pouvoir par ce dernier. Depuis la destitution du président Morsi, le 3 juillet, l’Egypte est plongée dans une impasse politique. Des sit-in à durée indéterminée pour demander le retour au pouvoir de Morsi sont observés par ses partisans.