Egypte : explosion de 2 voitures piégées, 6 militaires blessés

Selon le porte-parole de l’armée égyptienne, six militaires ont été blessés ce samedi lors d’un attentat à la voiture piégée qui a visé un bâtiment des renseignements militaires dans la ville égyptienne d’Ismaïliya, sur le canal de Suez.

Six militaires ont été blessés ce samedi lors d’un attentat à la voiture piégée qui a visé un bâtiment des renseignements militaires dans la ville égyptienne d’Ismaïliya, sur le canal de Suez, selon le porte-parole de l’armée égyptienne.

Selon le colonel Ahmed Aly, porte-parole de l’armée égyptienne, ces six soldats ont été légèrement blessés. L’annonce a été faite sur sa page Facebook officielle alors que le gradé de l’armée égyptienne dénonce un acte terroriste qu’il dit s’inscrire « dans une série de lâches opérations terroristes ».

En outre, des responsables des services de sécurité ont confié à l’AFP, qu’une seconde voiture piégée aurait été découverte à proximité du site et n’aurait pas explosé. Sauf que la déflagration aurait provoqué d’importants dégâts. Outre l’incendie de plusieurs voitures, cette explosion aurait détruit le mur d’enceinte du bâtiment et provoquant l’incendie de plusieurs voitures garées dans les alentours.

Pour rappel, l’Egypte traverse une série de crises depuis l’éviction du pouvoir de Mohamed Morsi par l’armée, le 3 juillet dernier. Depuis cette date, le pro-Morsi réclament, par quasiment tous les moyens, le retour de leur leader déchu. Même si cet attentat n’a pas été revendiqué, certains le rattachent à des actes posés par les partisans de Mohamed Morsi.