Egypte : demande rejetée de récusation des juges dans deux procès contre Morsi

Une cour d’appel égyptienne a rejeté mercredi la demande de récusation des juges dans deux procès contre le président déchu Mohamed Morsi.

Une cour d’appel égyptienne a rejeté ce mercredi la demande de récusation des juges dans deux procès contre le président déchu, Mohamed Morsi, poursuivi pour espionnage et évasion de prison. La défense de l’ex-dirigeant égyptien dénonce la partialité de certains juges en charge des dossiers contre Mohamed Morsi.

Mohamed Morsi dénonce le fait que des enregistrements supposés de conversations privées entre lui et l’un de ses avocats aient été diffusés dans la presse. Il affirme qu’une paroi de verre isole phoniquement le box des accusés de la cour.

La justice doit désormais fixer la date des reprises des deux procès, dont le premier implique 131 personnes dans des évasions de prison durant la révolte contre Hosni Moubarak, début 2011, et le second concernant des accusations d’espionnage visant Mohamed Morsi et 35 autres personnes, dont des dirigeants des Frères musulmans.

L’ancien chef de l’Etat islamiste, destitué le 3 juillet 2013 par l’armée, est poursuivi au total dans quatre affaires. Outre l’espionnage et l’évasion, Mohamed Morsi est actuellement jugé pour la mort de manifestants, dont la prochaine audience est fixée à samedi prochain, et est également poursuivi pour outrage à magistrat. Il risque la peine de mort.