Egypte : attentats contre deux églises coptes, au moins 36 morts

En Egypte, au moins 36 personnes ont été tuées et plus de 80 blessés dans deux explosions, alors que des Chrétiens célébraient le dimanche des Rameaux.

En Egypte, au moins 36 personnes ont été tuées et plus de 80 blessés, ce 9 avril 2017, dans deux explosions, au nord du Caire, alors que des Chrétiens célébraient le dimanche des Rameaux. Les explosions se sont produites entre 10 heures et 11 heures alors que la communauté chrétienne copte célébrait le dimanche des Rameaux.

La CNN, qui cite des sources locales, indique que la première bombe aurait été placée à l’intérieur de l’église, où se déroulait une messe, provoquant la mort d’au moins 26 personnes. Le gouverneur de Gharbiya, le général Ahmad Deif, a confirmé que l’explosion avait eu lieu à l’intérieur de l’église, ajoutant que les services de sécurité avaient ratissé la zone de l’église pour s’assurer qu’il n’y avait pas d’autres engins explosions à proximité. Selon lui, il n’y a pas encore d’informations sur la nature de l’attentat. « Soit une bombe a été placée dedans, soit quelqu’un s’est fait exploser ». Quelques heures après, une autre explosion a eu lieu près d’une église à Alexandrie, provoquant la mort d’au moins 11 personnes.

Soulignant « la détermination de l’Etat à éradiquer de tels actes terroristes, et éliminer à la racine le terrorisme noir (…), le Premier ministre égyptien, Chérif Ismaïl, a condamné l’attentat. « Le terrorisme frappe de nouveau l’Egypte, cette fois-ci le dimanche des Rameaux. Une autre tentative odieuse mais ratée visant tous les Egyptiens », a réagi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmad Abou Zeid.

Pour sa part, le Président français, François Hollande, dans un communiqué, a réagi que « la France est pleinement solidaire de l’Egypte dans cette terrible épreuve et mobilise toutes ses forces en lien avec les autorités égyptiennes pour la lutte contre le terrorisme ».

Ces attentats interviennent quatre mois après une attaque qui avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire. En décembre 2016, l’attentat avait déjà fait au moins 25 morts et des dizaines de blessés à proximité de la cathédrale copte orthodoxe Saint-Marc, au Caire. Cet attentat avait été mené par un kamikaze qui avait fait sauter une ceinture explosive.