Ebola : un test de détection autorisé aux Etats-Unis

L’autorité de santé américaine autorise la filiale américaine du groupe français bioMérieux d’utiliser en urgence son test clinique de détection du virus Ebola.

Un pas de plus fait dans la gestion de la redoutable maladie Ebola. En effet, l’autorité de santé américaine (FDA) autorise la filiale américaine du groupe français bioMérieux d’utiliser en urgence son test clinique de détection du virus Ebola.

C’est ce qu’a annoncé, lundi, le groupe français de diagnostic in vitro bioMérieux, qui précise que sa filiale américaine avait obtenu de la part de l’autorité de santé américaine l’autorisation d’utiliser en urgence son test clinique de détection du virus Ebola, qui est apparu pour la première fois en Afrique de l’Ouest, en Guinée en janvier 2014, avant de se propager au Liberia et en Sierra Leone.

Dans un communiqué, la filiale BioFire Defense indique avoir reçu cette autorisation pour le test clinique FilmArray de détection du virus Ebola, permettant un diagnostic en une heure. Ce qui réduit de façon significative le temps habituel de rendu des résultats et accélère la prise de décision thérapeutique par les professionnels de santé.