Ebola : plus de 1500 morts déjà, bientôt 20 000 cas selon l’OMS

L’épidémie d’Ebola inquiète de plus de plus en plus. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) on approche des 20 000 cas alors que le virus a déjà fait plus de 1 500 morts.

Le virus Ebola tue toujours à grande vitesse. La situation est chaque jour plus alarmante. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la maladie a déjà fait plus de 1 500 morts. Selon l’OMS, alors que 3 069 cas d’Ebola ont été dénombrés, dont 1 552 décès, contre 1 427 morts au 20 août, dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest, le nombre pourrait grimper jusqu’à 20 000.

Toutefois, l’organisation internationale espère mettre un terme à la progression du virus d’ici à trois mois. Le Liberia est le pays le plus touché avec 694 morts, la Sierra Leone en compte 422, la Guinée, où l’épidémie a démarré au début de l’année, 430 et le Nigeria six. Un médecin est décédé, a annoncé jeudi le ministre nigérian de la Santé.

Il n’y a pas que l’Afrique de l’ouest qui est menacé. L’Afrique centrale est aussi touchée par le virus. En République démocratique du Congo (RDC), un foyer distinct, selon l’OMS, a réapparu, tuant 13 personnes dans la région de l’Equateur. D’après l’OMS, « cette épidémie, la plus grave depuis que cette fièvre hémorragique a été identifiée en 1976 en RDC, progresse de manière accélérée. Il y a plus de 40% du nombre total de cas survenus au cours des 21 derniers jours, concentrés dans quelques localités ».