Ebola ne devrait pas se propager hors des pays contaminés, selon l’OMS

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il est peu propable que le virus Ebola se propage dans les autres Etats frontaliers des pays d’Afrique de l’Ouest frappés par l’épidémie.

Ebola fait toujours des ravages en Afrique de l’Ouest. Mais l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) juge raisonnablement peu probable le risque de propagation de la fièvre Ebola aux Etats frontaliers des pays d’Afrique de l’Ouest frappés par l’épidémie, selon le sous-directeur général, Keiji Fukuda.

Interrogé sur le risque de contamination à la Guinée Bissau et à la Côte d’Ivoire, Keiji Fukuda s’est voulu rassurant. « Nous sommes raisonnablement confiants, nous ne voyons pour le moment aucune propagation aux pays voisins, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Cela reste une préoccupation, mais nous n’avons pas observé de propagation ». Selon lui, « nous continuerons de rester attentifs mais nous ne l’avons tout simplement pas observé ».

Toutefois le responsable a évoqué la difficulté à mobiliser un nombre suffisant de personnel de santé – dans les pays concernés comme au niveau international – afin de lutter contre l’épidémie qui a tué au moins 4 877 personnes depuis le mois de mars. Le Mali a à son tour annoncé son premier cas d’Ebola importé. La Côte d’Ivoire est quant à elle à la recherche d’un aide-soignant guinéen potentiellement contaminé. Malgré les mesures prises pour mettre un terme à cette épidémie, Ebola poursuit sa propagation.