Ebola : menaces sur le Nigeria après la mort d’un Libérien tombé à l’aéroport de Lagos

Un Libérien suspecté d’être infecté par le virus Ebola est mort au Nigeria. L’homme s’était écroulé à son arrivée à l’aéroport de Lagos et avait par la suite été mis en quarantaine par les autorités du pays.

Après la Guinée, la Sierra-Leone et le Liberia, le Nigeria pourrait bien être le prochain pays menacé par le Ebola. Un Libérien suspecté d’être atteint du virus est en effet mort au Nigeria alors qu’il était placé en quarantaine, a déclaré ce vendredi à Reuters un officiel nigérian basé à Genève. L’homme en question s’était écroulé à son arrivée à l’aéroport de Lagos et avait par la suite été mis en quarantaine par les autorités du pays.

Depuis son apparition en Guinée, le Ebola a déjà fait plusieurs centaines de morts. Et la maladie est toujours présente dans le pays, menaçant toute l’Afrique de l’ouest. Aucun remède n’existe à ce jour pour contrer la maladie. Le Ebola est très contagieux. Il provoque de graves fièvres hémorragiques qui tuent rapidement les patients, s’ils ne sont pas traités.

Au départ, la maladie était présente seulement en Afrique centrale, dans des pays comme la République démocratique du Congo (RDC) ou encore l’Angola. Sa découverte en Afrique de l’ouest a étonné de nombreux experts qui, jusqu’ici, n’avaient pas soupçonné la maladie dans cette partie de l’Afrique.