Ebola : les soldats américains mis en quarantaine en Italie

Les soldats américains de retour de mission pour combattre l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest seront désormais placés à l’isolement par précaution, pour une période de trois semaines, sur la base américaine de Vicenza en Italie

Les soldats américains de retour de mission pour combattre l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest seront désormais placés « à l’isolement » par précaution pour une période de trois semaines, sur la base américaine de Vicenza en Italie, a annoncé, ce lundi, le Pentagone.

« Un premier contingent d’une douzaine de soldats, dont l’ancien chef de la mission américaine au Liberia, le général Darryl Williams, sont soumis à une surveillance renforcée, mais ne montrent aucun symptôme de la maladie », a déclaré le colonel Steven Warren, un porte-parole du Pentagone.
Washington a déployé 300 soldats en Afrique de l’Ouest pour lutter contre Ebola, officiellement. L’épidémie a fait plus de 4 800 morts dans les principaux pays touchés : Sierra Leone, Liberia, et Guinée.

La maladie s’est récemment déclarée au Mali, où une petite fille a été touchée. Elle n’a finalement pas survécu à Ebola. Les autorités maliennes tentent de rassurer la population pour éviter qu’il y ait une psychose.