Ebola : le Mali enregistre son premier cas

Le ministère malien de la Santé a confirmé, ce jeudi, un premier cas de fièvre hémorragique à virus Ebola.

Ebola étend ses tentacules en Afrique de l’Ouest. Après la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone, le Nigeria et le Sénégal, voilà que le Mali rejoint la liste des pays touchés par le virus, à travers un cas importé de la Guinée par une petite fille de deux ans.

Si le Sénégal a réussi à soigner l’unique cas importé d’Ebola, il y a de cela plus d’un mois, le Nigeria vient d’être déclaré exempt de tout cas du virus. Par contre, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, la maladie fait rage et continue de tuer du monde. Jusqu’à ce jeudi matin donc, seuls les trois pays ci-dessus cités (Liberia, Guinée et Sierra Leone) avaient encore des malades d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Sauf que durant la journée, le Mali a rejoint la liste des pays où existe la fiève hémorragique Ebola, avec notamment un cas importé de la Guinée.

Ce premier cas de fièvre Ebola a été confirmé, ce jeudi, par le ministre malien de la Santé, Ousmane Koné. Il s’agit d’une petite fille de deux ans arrivée récemment de Guinée. Elle a été placée en quarantaine à Kayes, à l’ouest du Mali. Le ministère malien de la Santé a assuré que toutes les personnes ayant été en contact avec la petite fille ont été prises en charge selon les normes requises en la matière.