Ebola : le Kenya ferme ses frontières à compter de mercredi

Le gouvernement kenyan a notifié samedi l’interdiction formelle d’entrer sur son territoire, aux voyageurs venant de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone, principaux foyers de l’épidémie d’Ebola. La compagnie nationale Kenya Airways – qui n’effectue aucune liaison avec Conakry – a également annoncé la suspension de ses vols à destination de Freetown et de Monrovia, pour mercredi également. Selon le ministère de la Santé, aucun cas d’Ebola n’a pour le moment été recensé au Kenya, où quatre cas suspects se sont avérés négatifs, précise la Nouvelle Tribune.