Ebola : la CEDEAO somme le Sénégal d’ouvrir ses frontières


Lecture 1 min.
arton43891

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a sommé le Sénégal d’ouvrir ses frontières avec la Guinée notamment après les avoir fermé à cause de l’épidémie d’Ebola.

Lors du sommet extraordinaire à Accra, qui a réunit les dirigeants de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, pour parler de la crise au Burkina Faso, le Sénégal a été sommé d’ouvrir ses frontières. Le pays de la Téranga les avaient en effet fermé avec les pays touchés par Ebola, tels que la Guinée Conakry, pour se protéger de la maladie.

Dans un communiqué, l’organisation ouest-africaine a indiqué que la rencontre des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO a « exprimé sa vive émotion devant les pertes de milliers de vies humaines enregistrées depuis la survenue de l’épidémie » avant de réitérer « sa solidarité et sa compassion aux peuples des pays affectés, notamment la Guinée, le Liberia, le Nigeria, la Sierra Leone et le Mali ».

La Cedeao a également promis d’accompagner les efforts des autorités des pays touchés par Ebola pour éradiquer l’épidémie. A ce jour, Ebola a tué près de 4 800 personnes. Sans compter que selon l’Organisaiton Mondiale de la Santé (OMS), 5000 décès n’auraient pas été déclarés dans l’épidémie d’Ebola. Donc l’ampleur du virus pourrait encore être plus important.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter