Ebola : l’infirmière française de MSF infectée au Liberia va mieux !

Lucie, cette infirmière française membre de Médecins sans frontières, infectée au Liberia par le virus Ebola, voit son état de santé s’améliorer, selon la ministre française de la Santé.

L’infirmière française membre de l’organisation Médecins sans frontières, rapatriée en France il y a une semaine après avoir contracté le virus Ebola au Liberia « va mieux». C’est ce qu’a annoncé, ce dimanche sur RFI, Marisol Touraine, la ministre française de la Santé.

Son arrivée en France, le 19 septembre denier, avait fini d’installer la peur pour la bonne et simple raison qu’il s’agissait du premier cas de ce redoutable virus à fouler le sol français. Et l’on craignait, via cette infirmière, la propagation de cette maladie qui est en train de ravager l’Afrique de l’Ouest, notamment la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, depuis son apparition, en janvier 2014.

Rien de tout cela, puisque l’infirmière, hospitalisée à l’hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne), va mieux. « Elle va mieux, son état est stable, c’est très encourageant (…) même si la prudence s’impose toujours puisqu’elle est toujours hospitalisée (…). Elle a profité de traitements expérimentaux », a déclaré la ministre de la Santé.

Marisol Touraine est allée pls loin en confiant que c’est elle qui a « autorisé, dès que son cas a été connu, l’importation et l’utilisation de traitements expérimentaux en France, dans les hôpitaux choisis comme des hôpitaux référents ».