Du nouveau dans la disparition de la Sénégalaise Diary Sow

Diary Sow

Alors que les dernières informations faisaient état de la présence de Diary Sow à Toulouse, où elle a été annoncée pour la dernière fois, les derniers éléments de l’enquête montrent que la Sénégalaise était revenue à Paris. Ce qui met le tout sens dessus dessous.

Où est réellement Diary Sow ? Que s’est-il passé à son sujet ? Plus le temps passe, plus l’inquiétude gagne du terrain et plonge la famille de celle qui est portée disparue, les citoyens sénégalais en France comme au pays, dans la tourmente. Surtout que cette disparition, qui est devenue une affaire d’Etat, n’en finit pas de révéler des secrets.

En effet, alors qu’elle était annoncée, pour la dernière fois, à Toulouse où elle aurait passé les vacances de Noël chez sa meilleure amie, une étudiante en Médecine, des éléments de l’enquête confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne font état du retour de Diary Sow à Paris.

Des sources proches de l’enquête, citées par des médias français, indiquent que l’élève en deuxième année de classe préparatoire au Lycée Louis le Grand de Paris, a regagné la capitale française, en compagnie de son amie, étudiante en médecine, à Toulouse. Les deux filles se seraient rendues à la résidence où loge Diary Sow avant de disparaître, toutes les deux, depuis le 4 janvier dernier, reprend Dakar Actu.

Le journal ajoute que cette information va à l’encontre de la version, il y a quelques jours, du ministre sénégalais de l’Hydraulique, Serigne Mbaye Thiam, ancien ministre de l’Education nationale par ailleurs parrain de Diary Sow, qui avait démenti la disparition de la meilleure amie de sa filleule, « et affirmait à cette occasion lui avoir parlé au téléphone ».

Suffisant pour que le journal se demande si les enquêteurs français et le ministre sénégalais parlent de la même personne, en faisant allusion à l’amie de Diary Sow. Aminata Yade, présidente de l’Association des étudiants sénégalais de Toulouse (ASEST), avait certifié que « Diary Sow était de passage dans la ville rose pour voir sa meilleure amie qui est à la faculté de médecine à Toulouse ».

La disparition de la Sénégalaise a été signalée le 7 janvier par le consul du Sénégal, qui a été lui-même informé par l’école de Diary Sow. Contactés, les responsables de la résidence universitaire de la jeune sénégalaise, située dans le 13ème Arrondissement de Paris, ont confié que Diary Sow n’a pas badgé depuis le 4 janvier. Confirmant en effet la version selon laquelle, après Toulouse, elle était revenue à Paris.

Que s’est-il alors passé, depuis Paris, ce fameux 4 janvier 2021 ? Est-ce une fugue ? Diary Sow est-elle la seule disparue dans cette affaire ? Les questions se multiplient et restent entières et l’enquête se poursuit. Toutefois, le Président du Sénégal, Macky Sall a instruit ses services diplomatiques afin « que toutes les démarches nécessaires soient entreprises en vue de retrouver, dans les meilleurs délais, notre compatriote ».

A lire : La Sénégalaise Diary Sow annoncée pour la dernière fois à Toulouse