Drôle d’Afrik !

L’actualité africaine n’est pas aussi triste que la presse vous le laisse souvent croire. Vous vous en êtes déjà aperçus sur Afrik.com. Votre quotidien en ligne vous en donne, encore une fois, la preuve en piochant dans les faits drôles et insolites qui ont marqué l’actualité ces derniers jours. Histoire, pour notre rédaction, de vous dérider en cette fin de semaine et de vous souhaiter une heureuse année 2007, pleine de santé et de bonne humeur !

L’entrée d’une grotte coincée par une femme obèse

« La grotte est interdite aux personnes obèses et aux anorexiques. Pourquoi y est-elle venue? » se demandait devant les micros de la presse l’une des 22 personnes bloquées par une femme obèse dans une grotte de Cango, en Afrique du Sud, le 2 janvier dernier. Leur calvaire aura duré 10 heures ! 10 heures pendant lesquelles les secours ont tout essayé pour extirper la grosse dame de l’orifice où elle était coincée. A bout de forces, ils décidèrent de démolir l’entrée de la cavité, un site touristique très prisé dans le pays. La femme obèse et les 22 personnes prises au piège, dont un diabétique, s’en sortirent sans bobo. Mais ils se souviendront longtemps qu’avant de rentrer dans une grotte, il faut vérifier les tours de taille !

Dieu créa l’homme… Et l’homme, la malaria

« Le moustique que Dieu a créé était inoffensif, mais les hommes ont laissé apparaître des mares, dont les eaux stagnantes provoquent la malaria ! », a déclaré, dans un prêche enflammé, le chef de l’Eglise anglicane du Mozambique, le révérend Dinis Sengulane. Un tiers des décès, dans les hôpitaux du pays, est dû au paludisme… alors il fallait bien trouver un responsable.

53 ans de prison pour vol de bétail !

53 ans de prison ferme, c’est la peine dont a écopé Jonathan Kachere, jeudi dernier, devant un tribunal du Zimbabwe. C’est la sentence la plus lourde jamais infligée dans le pays à un voleur de bétail. Il faut dire qu’en matière de vol de bétail et d’abattage clandestin, Joseph, 32 ans, n’en était pas à son coup d’essai. Il avait déjà été condamné plusieurs fois l’année dernière pour les mêmes forfaits qu’il commettait près de la ville de Marondera, à environ 70 km à l’est de la capitale, Harare. Ses deux complices, Abisha Chibaya et Gift Mudada, ont été condamnés à des peines plus légères… 20 ans d’emprisonnement. Le vol de bétail est devenu très répandu au Zimbabwe, ce qui a poussé la Police à mettre sur pied une unité spéciale de répression de ce délit et conduit la jusctice à infliger des peines particulièrement sévères.

Un amant déçu peut être capable du pire…

Conseil pratique : toujours tenir ses promesses et avoir un portable sur soi. Un professeur de théâtre allemand, enseignant dans une école du Caire, en Egypte, avait promis à Mustapha Maher, employé de pharmacie, une récompense en espèces sonnantes et trébuchantes en échange de relations sexuelles. Quelle fut la qualité de la prestation fournie ? Il nous serait difficile d’en juger. Toujours est-il que le professeur ne tint pas parole et ne paya pas pour le service rendu. Sous le coup de la colère, Mustapha tua l’amant inconséquent, le découpa en petits morceaux qu’il rangea soigneusement dans une valise. Une fois sa besogne accomplie, il partit enterrer l’encombrant bagage à l’extérieur de la ville. Mais Mustapha avait oublié d’enlever le téléphone portable de la victime de sa poche. Une erreur qui lui coûta cher ! Le 27 décembre dernier, la police venait l’arrêter. Elle avait retrouvé le corps du professeur allemand grâce au téléphone mobile…