Drame de Lungi : Paramount Airlines sera poursuivie

L'hélicoptère avant l'accident

Les autorités Sierra-Léonaises ont affirmé que les propriétaires de la compagnie aérienne Paramount Airlines seront poursuivis. C’est à bord de l’un de leurs hélicoptères qu’entre Freetown et l’aéroport international de Lungi 20 personnes ont trouvé la mort, le 3 juin dernier. Parmi elles, le ministre des sports du Togo et des officiels de la Fédération togolaise de football.

« Les propriétaires et la direction de Paramount Airlines, doivent être poursuivis devant les tribunaux pour négligence », a déclaré le ministre sierra-léonais de la Justice et procureur général, Frederick Carew, au cours d’une conférence de presse lundi à Freetown.

Le gouvernement Sierra Leonais a exprimé sa décision de poursuivre Paramount Airlines, la compagnie propriétaire de l’hélicoptère dont l’accident a fait 20 victimes constituées de 13 Togolais, 4 Gabonais, 2 Français et d’un Sénégalais.

Les victimes étaient venues suivre le match opposant la Sierra Leone au Togo comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dont la phase finale est prévue en 2008 au Ghana.

Un expert togolais a entamé une enquête sur place

« Même s’il est prouvé que l’hélicoptère était couvert par une assurance et avait subi tous les tests obligatoires, en cas de suspicion de négligence, il est normal que les conseils juridiques saisissent la justice d’une plainte contre la direction de la compagnie propriétaire de l’hélicoptère… L’accident aurait pu être évité si la direction avait pris les mesures préventives requises, le cabinet d’avocats doit porter plainte devant les tribunaux contre la direction de la compagnie d’hélicoptère », a estimé M. Carew.

Du côté de Lomé, une équipe chargée de mener les investigations a été constituée selon les recommandations de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). « Le Togo a envoyé sur place un expert, et ils ont déjà commencé les investigations », a déclaré le colonel Dokisime Gnama Latta, le directeur général de l’aviation civile du Togo.

L’hélicoptère, un MI-8 de fabrication russe, faisait la liaison entre Freetown et l’aéroport international de Lungi quand il a pris feu à l’atterrissage. Tous les occupants de l’hélicoptère ont été tués alors qu’ils étaient venus soutenir l’équipe nationale du Togo qui jouait contre la Sierra Leone lors de la quatrième journée des qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations 2008 (CAN-2008).

Lire aussi :

 11890