Le Togo a rendu hommage aux « Martyrs de Lungi »

Les officiels

Le gouvernement togolais a rendu un hommage solennel aux victimes du crash d’hélicoptère survenu dimanche dernier en Sierra Leone. La cérémonie a eu lieu sous la présidence du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé devant près de 10 000.

Notre correspondant à Lomé

Les officiels Les dépouilles des 20 victimes dont 13 Togolais qui ont péri dans un accident d’hélicoptère dimanche, en Sierra Leone, sont arrivées à Lomé dès les premieres heures ce vendredi matin. Sous les sirènes de la gendarmerie nationale Togolaise, les cercueils posés sur car podium décapotable ont sillonné quelques rues de Lomé jusqu’au stade Omnisport Gnassingbé Eyadéma. C’est à cet endroit que le Président de la République, les membres du gouvernement, les familles des victimes et toute la population Togolaise leur ont rendu un hommage solennel.

Les cercueils Ainsi, le ministre togolais de la Jeunesse et des Sports, Richard Attipoe a été élevé à titre posthume, au grade de « Commandeur de l’Ordre du Mono », une des plus hautes distinctions honorifiques du Togo. Les autres victimes du crash, quant à elles, ont été faites « Chevalier de l’Ordre du mérite ». A la fin de la cérémonie, les dépouilles ont été ramenées à la morgue de Lomé où chaque famille pourra retirer la sienne pour des obsèques individuelles.

A la recherche d'informations sur le crash Le Président Faure Gnassingbé a, par ailleurs, indiqué qu’il interviendra auprès des autorités du Sierra Léone pour que des représentants des familles des victimes puissent se rendre sur le site de l’accident. Des responsables sierra-léonais sont également attendus à Lomé vendredi, où ils doivent notamment rencontrer le président Faure Gnassingbe, ont indiqué des sources diplomatiques à Freetown.

Rappelons que le ministre togolais de la Jeunesse et des Sports ainsi que des membres de l’administration de la Fédération togolaise de football (FTF) ont trouvé la mort, dimanche, dans le crash d’un hélicoptère de fabrication russe. Il avait été affrété par la compagnie Paramount pour faire la navette entre Freetown, la capitale de la Sierra Leone, et l’aéroport international de Lungi.

Lire aussi :

 11860