Docs en stock

Le journaliste ivoirien Serge Bilé, après s’être fait un nom dans les rédactions de France 3 et RFO, se consacre aux documentaires qu’il produit et réalise. Sur son site, on peut visionner des extraits de  » Noirs dans les camps nazis « .

Le journaliste ivoirien Serge Bilé met ses documentaires à disposition des internautes. Sur son site, assez sommaire, on trouve les références de son documentaire-phare,  » Noirs dans les camps nazis « , seul documentaire à aborder le sujet. En effet, les livres d’Histoire ont tendance à  » oublier  » les milliers d’Africains et d’Antillais qui furent déportés par les nazis pendant la deuxième guerre mondiale.

Serge Bilé a collecté des témoignages de survivants en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en France et au Sénégal. Les premiers Noirs à être déportés étaient allemands. Nés pour beaucoup des unions entre ceux que l’on appelaient les  » tirailleurs sénégalais  » (bien qu’ils ne fussent pas tous sénégalais, loin de là !) et des Allemandes lors de l’occupation de la Rhénanie par l’armée française, après la première guerre mondiale.

Lois de Nuremberg

Même si les Noirs étaient beaucoup moins nombreux que les Juifs, les lois de Nuremberg – appliquées après l’arrivée d’Hitler au pouvoir et qui interdisaient les mariages mixtes – les visaient tout autant. Au nom de la préservation de la pureté de la race aryenne… Qu’ils soient soldats ou résistants, les Noirs déportés dans les camps nazis sont, grâce à ce documentaire, réhabilités.

Sur le site, on peut voir des extraits de ce film et du dernier travail de Serge Bilé,  » Maurice ou le saint noir « . L’histoire d’un soldat égyptien enrôlé dans l’armée romaine au IIIème siècle et mort en martyr dans les Alpes. On peut également se procurer les cassettes des docs sur le site.

Serge Bilé produit et réalise des documentaires sur le monde noir après avoir travaillé sur France 3 et RFO, son diplôme de l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Lille en poche.

Visiter le site.