Diamond défend le « Waah Challenge » de Kenyatta Uhuru

Le « Waah Dance Challenge » de Diamond est devenu viral partout sur les réseaux sociaux. Tout le monde y participe, des célébrités aux enfants des rues, en passant par les chefs d’Etat. Le Président kényan, Uhuru Kenyatta, s’est joint à la fête de « Waah », il y a quelques jours, alors qu’il était à un événement de campagne pour les jeunes, quand il a été invité sur scène pour montrer quelques pas de danse sous le rythme « Waah ».

Le Président Uhuru Kenyatta était plutôt dans son élément, en participant à la danse virale de « Waah Dance Challenge ». Il a, volontiers, rejoint l’hôte sur scène pour esquisser des pas de danse. Mais ce qui a suivi était hilarant pour certains internautes. « Waah » était peut-être la chanson qui jouait, mais ce n’était pas la sonorité que Uhuru dansait. Ses mouvements étaient un étrange mélange entre le dabbing et le zangalewa. Il avait ainsi l’air d’un Occidental lors d’un concert de rap. Mais comme toujours, il a obtenu des applaudissements du public, pour l’effort.

Cette sortie du dirigeant esquissant des pas de danse sur une musique produite par un Tanzanien n’a pas été appréciée par nombre de Kényans. Elle a en effet fini par déclencher une polémique dans le pays de Uhuru Kenyatta. Mais c’était sans compter avec le soutien indéfectible de la star tanzanienne, Diamond Platnumz notamment, qui a volé au secours du chef de l’Etat kényan.

Ayant également remarqué les efforts du Président Uhuru Kenyatta, Diamond Platnumz lui a donné un gros plan sur sa page Instagram. Tranquillement, Diamond a admiré le spectacle et il a même laissé un commentaire. « Merci beaucoup Monsieur le Président Uhuru Kenyatta et tout le Kenya pour l’amour… Voir nos dirigeants soutenir notre travail, signifie beaucoup pour nous… et pas seulement en tant que musiciens mais aussi pour la jeunesse africaine », a-t-il posté.

Les fans kényans ont aidé Diamond Platnumz à franchir des étapes importantes dans sa carrière, notamment en faisant de « Waah » la chanson africaine la plus virale de l’histoire de YouTube, avec plus de 12 353 763 vues, en seulement une dizaine de jours.

La semaine dernière, Diamond Platnumz a balayé les critiques du rappeur de Kibera Octopizzo, pour adresser un message spécial à ses fans kényans. Octopizzo a maudit les Kényans en ligne pour avoir trop soutenu la star de « Bongo » au lieu de se mobiliser derrière des chanteurs comme Otile Brown. « Les MF ici gazant Diamond, mais ne soutiendront pas Otile Brown. La médiocrité sur ces plateformes », a-t-il dit. Pour sa part, Diamond a répondu à ses fans kényans en ces termes : « Merci pour le grand soutien et l’amour Kenya ! ». Comme quoi, entre Diamond et le Kenya, c’est le grand amour.