Deux «médecins sans frontières» blessés en RDC

Médecins sans frontières (29 oct 21)
Médecins sans frontières

Deux membres de l’organisation internationale «Médecins sans frontières» ont été blessés, dans une attaque perpétrée par des hommes armés, en Ituri, dans le Nord-est de la République Démocratique du Congo.

C’est à la suite d’une embuscade tendue par un groupe armé, en Ituri, dans le Nord-est de la République Démocratique du Congo, que deux membres de l’organisation internationale «Médecins sans frontières» ont été blessés. L’information a été annoncée par l’ONG, ce vendredi 29 octobre. Cette attaque est imputéé aux miliciens du groupe armé Codeco (Coopérative pour le Développement du Congo).

Dans un communiqué, «Médecins sans frontières» précise que «le 28 octobre 2021 en milieu d’après-midi, un véhicule circulant dans la province de l’Ituri, entre les localités de Kobu et Bambu, avec 5 staffs MSF à son bord, a été visé par des tirs. Deux des membres de cette équipe ont été blessés et transportés vers l’hôpital le plus proche, avant d’être évacués de la zone, dans un état stable».

«Nous sommes tous choqués par cet évènement. Nous ne savons pas pourquoi ces tirs ont visé notre véhicule dont les identifiants et les emblèmes étaient pourtant exposés », déplore «Médecins sans frontières». «Nous condamnons toutes les formes d’entraves et de violences exercées contre les secours médicaux, nos patients et les membres de notre personnel», a poursuivi l’ONG dans le communiqué.

Si «Médecins sans frontières» n’a pas souhaité donner plus de détails, notamment sur les responsables de cette attaque, la société civile de la République Démocratique du Congo attribue cet assaut aux miliciens du groupe armé Codeco (coopérative pour le Développement du Congo). Cette cellule est notamment accusée d’une l’auteur d’une série d’exactions commises depuis au moins quatre ans.