Deux agents de l’ambassade de France au Mali arrêtés puis relaxés

Devanture de l'Ambassade de France au Mali
Ambassade de France au Mali

Deux membres de la représentation diplomatique française au Mali, qui avaient été interpellés jeudi à Bamako, ont été et libérés ce vendredi 16 septembre 2022. Cet incident intervient dans un contexte de crise entre Paris et Bamako.

Alors qu’ils étaient dans un premier temps soupçonnés d’espionnage, ces deux ressortissants français ont été libérés après une vérification, selon l’AFP, qui cite un diplomate malien. C’est en milieu de journée que les deux membres de l’ambassade ont été interpellés, dans le centre-ville, alors qu’ils prenaient des photos d’un terrain devant servir à un point de ralliement des ressortissants français, en cas d’évacuation.

Les choses sont ensuite allées très vite. En effet, dans la nuit de jeudi à vendredi,  des informations ont commencé à être diffusées sur les réseaux sociaux faisant état que deux espions français avaient été interpellés. L’annonce était d’autant plus inquiétante que la plupart des canaux ayant diffusé cette information sont réputés proches du régime de la Transition.

Lire : Bamako est formel : la France n’a plus de « base légale » pour opérer au Mali

Ces deux agents de l’ambassade «ont été brièvement retenus par les autorités maliennes. Ils ont été libérés après des échanges entre l’ambassade avec les autorités maliennes. Nous n’avons pas d’autre commentaire à faire», a déclaré le Quai d’Orsay à Paris. Selon des précisions d’une source de l’AFP, les deux ressortissants français ont été libérés ce vendredi matin «après des échanges fructueux entre les deux parties».

Pour sa part, une source diplomatique malienne ayant confirmé cette information a indiqué que «pour des raisons de sécurité, deux ressortissants français arrêtés et soupçonnés dans un premier temps d’espionnage ont été libérés. Les vérifications nécessaires ont été faites». Cet incident intervient dans un contexte de tension entre la France et le Mali. L’armée française vient de libérer sa dernière base militaire au Mali.

Depuis le putsch perpétré par la junte militaire en 2020, les relations entre le Mali et la France se sont progressivement détériorées. Outre l’expulsion de l’ambassadeur de France à Bamako, le Mali a mis fin à la coopération militaire avec la France. Bamako ne compter pas abandonner son bras de fer avec Paris, puisqu’il compte attaquer l’Hexagone auprès du Conseil de sécurité de l’ONU, avec des «preuves» que la France a armé des djihadistes.