Détournement du pétrolier Adour : deux Français libérés

Deux Français, membres de l’équipage du pétrolier Adour, détourné le 13 juin par des pirates au large du Togo, ont été libérés selon le ministère français de la Défense. « Ces deux membres d’équipage ont (…) pu retrouver la liberté », a annoncé mardi soir le ministère de la Défense dans un communiqué publié sur son site Internet. « Des moyens prépositionnels dans la zone ont immédiatement été mobilisés afin d’exercer une surveillance discrète du navire », indique le communiqué.