Des birr et des foulées pour l’athlétisme éthiopien

Les entreprises publiques soutiennent la participation de la sélection olympique éthiopienne aux Jeux olympiques de Sydney .

Les entreprises publiques éthiopiennes investissent environ 30 000 dollars américains dans la sélection qui représentera l’Ethiopie aux Jeux olympiques (J.O) de 2000, soit 241.000 birr (monnaie éthiopienne) .

Selon le comité olympique éthiopien, les entreprises suivantes auraient participé à la donation. Ce sont les Muger Cement Factory, Metehara and Wonji Sugar factories, Ambo Mineral Water Bottling, Addis Tyre Manufacturing Ethio-Japan Nylon Textiles Industry et la Canvas and Rubber Shoe factory . Ces dernières ont répondu à l’appel du comité olympique qui continue toujours de solliciter d’éventuels bailleurs.

Un athlète engagé

Les fonds serviront à financer l’entraînement et le séjour de la sélection éthiopienne. Cette dernière qui se trouve, dans sa dernière phase de préparation, profite déjà de la manne puisqu’elle réside dans un somptueux hôtel d’Addis-Abeba.

Rappelons que celle-ci est conduite par le célèbre marathonien Hailé Gebresselassié. L’Ethiopie lui est reconnaissante d’avoir quelque peu redoré son blason, celui d’un pays trop souvent associé à la guerre et à la famine. Cet athlète dont le palmarès n’est plus à rappeler contribue activement au développement économique de son pays. Les fonds que lui rapportent ses compétitions sont en partie investis dans la formation et dans la construction. De fait il a créé une école qui dispense des cours d’informatique. Domaine dans lequel il avoue ne pas maîtriser. On ne peut décemment pas être champion olympique partout !