Dégel entre le Mali et la CEDEAO ?


Lecture 2 min.
Le Colonel Assimi Goïta
Assimi Goïta, président de la Transition du Mali

La Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pourrait voir l’institution revoir sa posture vis-à-vis du Mali, après l’avoir suspendu de ses instances.

Le Mali va-t-il retrouver sa place d’antan dans l’espace CEDEAO après avoir été chassé par la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest de toutes ses instances de décisions. Tout porte à le croire compte tenu des derniers développements. En effet, la CEDEAO, qui se réunit en session extraordinaire sur la situation politique au Mali, ce vendredi 25 mars 2022, à Accra, au Ghana, a convié à cette rencontre le Colonel Assimi Goïta.

Une invitation à prendre part à cette rencontre des dirigeants ouest-africains déclinée par le président de la Transition malienne, qui a préféré envoyer sur place un émissaire en la personne du ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop. Seulement, un grand pas a été franchi par la CEDEAO dans le sens de l’apaisement, puisque l’instance a souhaité voir Assimi Goïta, récemment banni, prendre part à ce conclave sur le Mali.

L’espoir d’un dégel est d’autant plus permis que le Mali a bénéficié de l’onction de la Cour de justice de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), qui a ordonnée, ce jeudi 24 mars, la suspension immédiate et sans condition des sanctions économiques jusque-là infligées au Mali et qui avaient pour conséquences d’avoir mené ce pays d’Afrique de l’Ouest dans une situation de défaut de paiement sur le marché financier régional.

A lire : Mali : l’UEMOA recadre la CEDEAO

Une évolution positive de la situation du Mali au sein de la CEDEAO est beaucoup espérée, si l’on sait en outre que le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine, après un entretien avec le Colonel Assimi Goïta, il y a quelques jours, avait exprimé son souhait de voir la crise malienne trouver une solution négociée.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter