Darfour : Enquête après des frappes aériennes

Le chef de la Mission de l’Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD), Ibrahim Gambari, a exprimé lundi son inquiétude sur les frappes aériennes menées par les forces militaires soudanaises qui ont bombardé dimanche la ville de Labado et le village d’Esheraya, situés à environ 30 kilomètres au sud de la ville d’El Daein, a indiqué lundi la Mission par communiqué.

La MINUAD a envoyé des équipes à Labado et Esheraya afin d’enquêter sur les bombardements. Pour l’instant, il est impossible pour la Mission daavancer des chiffres exacts sur le nombre de morts et de personnes déplacées par les attaques. « Les civils sont invariablement les véritables et les plus nombreuses victimes de tous les conflits », a déclaré Ibrahim Gambari.

Depuis 2003, au moins 300.000 personnes ont été tuées au Darfour et 2,7 millions d »autres chassées de leurs foyers en raison des combats.