Daniel Sankoh, Sierra Léonais réfugié en Côte d’Ivoire

Daniel Sankoh, fils de feu Dr.Alex Sankoh ex Directeur des Mines de la république de Sierra-Leone. 19 millions de dollars dans deux caisses d’un hotel d’Abidjan.

Daniel Sankoh
Abidjan, Cote D’Ivoire.

Cher Monsieur,
Je viens par la présente solliciter de votre haute bienveillance, une assistance de grande importance.
Je me nomme Monsieur Daniel Sankoh je suis le fils de feu Dr.Alex Sankoh ex Directeur des Mines de la république de Sierra-Leone.
Mon père était assassiné par des rebelles de Sam Bockary lors d’une visite sur un site d’exploitation d’or et de diamant situé à 230 KM de FREETOWN,la capitale de notre pays.

Après le décès de notre père,la vie est devenue très difficile pour nous comme on était constamment menacé par les rebelles.Compte tenu de cette situation difficile, ma mère s’est arrangée avec un des meilleurs amis de mon défunt père pour nous faire quitter le pays.
Ma mère a donc pris sur elle tous les biens de mon père qui étaient dans son coffre fort qui sont deux caisses metallique et tous ses documents importants qu’elle a emmené avec moi en Côte d’Ivoire .

Nous sommes présentement en Côte d’Ivoire avec des biens y compris la somme de 19 millions des dollar Américains. Comme nous ne connaissons personne en Côte d’Ivoire,ma mère a décidé de déposer les deux caisses metallique dans une compagnie privée de sécurité de la place afin de les sauvegarder et protéger cette importante somme d’argent que nous ne pouvons garder sur nous à l’hôtel.

Compte tenu du climat politique instable en Cote d’Ivoire et que notre famille est très connue dans la sous région, ma mère a décidé de chercher un partenaire afin d’investir cette somme hors du continent dans des domaines rentables, c’est donc la raison pour laquelle nous venons vers vous pour solliciter votre assistance et nous aider à investir dans votre pays.

La meilleure méthode pour conclu cette transaction vue la tention politique en cote D’Ivoire, serai d’expédier les fonds en dans votre pays . Dès l’arrivée de ces fonds en dans votre pays, vous allez les récupérer et les sauvegarder et engager les démarches pour nous aider à venir s’établir dans votre pays.

Nous avons prevu pour vous les 15 % du montant total de mes biens.

Répondez-moi le plus tôt possible.

Veuillez m’excuser pour les fautes d’autographe car ma langue maternelle est I’ANGLAIS.

Daniel Sankoh.