Daniel Rubinstein, nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie

Le Président américain, Barack Obama, a annoncé,lundi 8 juin, son intention de nommer un nouvel ambassadeur à Tunis en remplacement de Jacob Walles.

Daniel Rubinstein, émissaire pour la Syrie a été désigné en tant que futur ambassadeur des États-Unis à Tunis. « Aujourd’hui, le Président Barack Obama a annoncé son intention de nommer M. Daniel H. Rubinstein au poste de nouvel ambassadeur des États-Unis en République de Tunisie», a annoncé, ce lundi 8 juin 2015, la Maison Blanche, dans communiqué.

Daniel Rubinstein a occupé, depuis mars 2014, la fonction d’envoyé spécial du Département d’État en Syrie. Il parle couramment l’arabe et a servi auparavant en Jordanie, Égypte, Irak, Brésil et Angola. Il a également été consul général des États-Unis en Israël, de 2009 à 2012. Pendant 2 ans, de 2012 à 2014, il a occupé le poste de secrétaire d’État adjoint principal au Bureau du Renseignement du Département d’État, avant de devenir la cheville ouvrière de la diplomatie américaine en Syrie.

Cette nomination intervient près de trois semaines après la visite du Président tunisien Béji Caïd Essebsi à la Maison Blanche. Le Président américain, Barack Obama, avait indiqué sa volonté de renforcer les liens entre son pays et la Tunisie, notamment en désignant ce pays « allié majeur non-membre de l’OTAN ». Ce statut permet de développer une coopération renforcée avec les États-Unis pour l’achat et la fabrication d’armes.

Rappelons que la Tunisie a participé, les 7 et 8 juin, au sommet du G7 qui s’est tenu en Allemagne au cours duquel Béji Caïd Essebsi a lancé un appel au secours aux membres du G7 et a exprimé la détermination de la Tunisie à réussir sa transition démocratique, relevant le besoin d’un soutien international.