Dadis Camara déjà de retour au Burkina Faso

Dadis Camara, l’ex-chef de la junte guinéenne, qui était rentré samedi en Guinée pour assister dimanche aux obsèques de sa mère décédée récemment dans son village natal, est déjà de retour au Burkina Faso, selon le correspondant d’Afrik.com à Conakry. Il y vit en exil depuis qu’il a reçu une balle dans la tête, suite à de violentes manifestations qui ont résulté de son coup d’Etat après la mort du président Lansana Conté. Son retour en Guinée était donc l’occasion pour la justice guinéenne, qui a ouvert une enquête sur les violations des droits de l’Homme commises le 28 septembre 2009, dans le stade de Conakry, d’avancer sur ce dossier. Même si Dadis Camara n’a pas été mis formellement en cause par la justice de son pays, pour Florent Geel, responsable de la Fédération internationale des droits de l’Homme, contacté par Afrik.com, « il y a suffisamment d’éléments pour l’inculper tout comme l’affirme la Commission internationale des Nations-Unies ».

Lire aussi :

 Retour de Dadis Camara en Guinée : la justice n’abdique pas