Da Vinci Code crée la polémique au Kenya

Le film américain Da Vinci Code a provoqué un véritable tollé chez les dignitaires chrétiens au Kenya. Ils appellent tous à boycotter la superproduction qui porte, selon eux, atteinte à la foi catholique.

Par Panapress

La communauté chrétienne du Kenya a réagi avec colère à la sortie du film « Da Vinci Code », le qualifiant de production controversée qui conteste la foi chrétienne. Le « Da Vinci Code », une adaptation controversée du best-seller de Dan Brown du même nom, est devenu un film à grand succès dans le pays, les cinéphiles continuant de prendre d’assaut les salles de cinéma pour le voir.

D’après l’intrigue, le Vatican est derrière un complot concernant Jésus-Christ, son mariage avec Marie-Madeleine et leur descendance supposée. Le « Da Vinci Code » affirme que Marie-Madeleine qui, d’après la Bible, a été la première personne à arriver sur la tombe de Jésus, était en réalité l’épouse du Christ avec qui elle avait eu un enfant.

Une œuvre qui sape la foi chrétienne

L’église anglicane du Kenya a réagi mardi avec colère après la première diffusion du film, le qualifiant de film controversé qui nie la foi chrétienne. Peter Karanja, prévôt du All Saints Cathédrale de Nairobi, a mis en garde les Kenyans contre le fait de gaspiller leur argent pour regarder le film qui tend à saper la foi chrétienne.

« Les Chrétiens ne devraient pas perdre leur temps à regarder « Da Vinci Code ». Il dévalorise la Chrétienté et ils doivent se tenir éloigné de ce film », a poursuivi Karanja. L’Eglise catholique, la première église du Kenya, a également condamné le film, invitant ses membres à ne pas s’approcher des salles de projection où le film est diffusé.

« Boycottez toutes les salles de cinéma qui projettent ce film », a recommandé le chef de l’Eglise catholique à Nairobi, Ndingi Mwana Nzeki. Le « Da Vinci Code » a déjà été accueilli par une série de protestations et de condamnations à travers le monde, une vague de réactions seulement comparable à la diffusion d’un autre film religieux, « La Passion du Christ », de Mel Gibson diffusé en 2004.