Crise entre le Maroc et l’Espagne : ce qu’a dit le roi Felipe VI


Lecture 2 min.
Les rois Don Felipe VI d'Espagne et Mohammed VI du Maroc
Les rois Don Felipe VI et Mohammed VI

Le roi d’Espagne, Felipe VI, a appelé à l’apaisement dans le cadre de la crise qui secoue les relations entre son pays et le royaume du Maroc.

C’est pour la première fois que le roi Don Felipe VI d’Espagne s’est publiquement prononcé sur la grave crise diplomatique qui mine les relations entre son pays et le Maroc, qui, selon Bladi, dure depuis bientôt un an. Crise en lien avec le séjour du chef du Polisario, Brahim Ghali, en Espagne. Le souverain de ce pays européen a lancé un appel à l’apaisement.

C’est en marge de son discours prononcé à l’occasion de la traditionnelle réception en l’honneur du corps diplomatique accrédité en Espagne que le roi Felipe VI a souligné « la nécessité » pour son pays et le Maroc de commencer une nouvelle relation bilatérale basée sur « des piliers plus forts et solides », relève le journal marocain.

Lors de cette cérémonie à laquelle n’a pas pris part l’ambassadrice du Maroc à Madrid, le souverain a insisté sur le caractère impératif de « trouver des solutions aux problèmes qui concernent nos peuples… Notre pays continuera à déployer tous les efforts nécessaires pour créer et consolider un espace commun de paix, de stabilité et de prospérité au Maghreb ».

Le roi Don Felipe VI a en outre précisé que l’Espagne tient à la préservation et au renforcement des relations « sincères et respectueuses d’amitié et de coopération » avec tous ses partenaires maghrébins. Il rejoint ainsi le roi Mohammed VI, qui, à l’occasion de la Fête du Trône, appelait à « trouver une issue à cette crise », et à « redéfinir les bases et les paramètres qui régissent ces relations »

Avatar photo
Je suis passionné de l’actualité autour des pays d’Afrique du Nord ainsi que leurs relations avec des États de l’Union Européenne.
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter