Création de la première société de crédits carbone au Maroc

Le Maroc vient de se doter, dans le cadre du protocole de Kyoto sur les changements climatiques, d’une société de crédits carbone. Le Fonds capital carbone Maroc, FCCM, premier du genre sur le continent, est doté de 26,5 millions d’euros, écrit Enviro2B. Le FCCM accompagnera les promoteurs marocains dans la réalisation de leurs projets, si ceux-ci sont conformes au protocole de Kyoto. Ces promoteurs pourront alors bénéficier de crédits carbone sur la période 2008-2017. Le FCCM interviendra notamment dans les «énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de la gestion des déchets et du boisement et du reboisement».