Covid-19 : le Tchad veut mobiliser 15 milliards de F CFA pour lutter contre la pandémie

Le Président du Tchad, Idriss Déby Itno, s’est adressé cet après-midi à ses compatriotes. L’occasion a permis au premier citoyen tchadien d’annoncer le déploiement de nouvelles mesures pour endiguer la maladie à Coronavirus et d’exhorter les Tchadiens à la discipline.

Préservé pendant un moment comme beaucoup d’autres pays africains du Covid-19, le Tchad a fini par être rattrapé par la pandémie. Même si avec trois cas identifiés, la situation du pays ne semble pas encore alarmante, le gouvernement lui, est déjà très préoccupé, au point où le président de la République en personne, a décidé de s’adresser directement à la nation ce jour.

En effet, en début d’après-midi ce mardi, le Président Idriss Déby a fait une intervention au cours de laquelle il n’a pas manqué de rappeler les mesures urgentes prises dès que le premier cas de personne positif au Coronavirus a été détecté. Il s’agit de la fermeture des frontières terrestres et de l’espace aérien sauf aux cargos, des écoles et universités, des lieux de distractions, des restaurants, des lieux de culte, etc.. Ces mesures pourraient être durcies et aller au confinement total si la nécessité se fait sentir, a prévenu le Président.

Mais la grande annonce faite par le Président tchadien, c’est la création d’un Fonds spécial de lutte contre le Coronavirus par décret n° 0374 du 24 mars 2020, à l’image de celui institué au Maroc par le roi Mohammed VI. Ce fonds sera doté de 15 milliards de francs CFA qui proviendront de l’Etat, de ses structures sous tutelles et des collectivités autonomes, des organisations nationales et internationales, des personnes ou structures de diverses natures le désirant.

Ce fonds vise à renforcer les infrastructures médicales et les structures sanitaires en permettant la satisfaction rapide des besoins urgents auxquels elles font face pour être plus efficaces dans la lutte contre la pandémie.

Par ailleurs, conscient de la spéculation qui naît généralement des situations de réduction de l’activité comme c’est le cas actuellement dans son pays, le Président tchadien fait observer et avertit : « Je voudrais, cependant, déplorer le comportement de certains commerçants véreux qui se livrent à une pratique inadmissible en augmentant illégalement les prix des denrées alimentaires de base. J’instruis fermement les services compétents à l’effet de traquer et de traduire en justice tous les commerçants mus par l’appât du gain facile. Les opérations de surveillance de prix doivent s’intensifier sur toute l’étendue du territoire national pour mettre fin à cette pratique qui n’honore pas le secteur privé ».

Le chef de l’Etat a donné une mention spéciale aux agents de santé qui se battent pour assurer la sécurité sanitaire de tous les Tchadiens qui, en retour ont le devoir de leur faciliter la tâche en respectant les consignes d’hygiène et de santé données.
Enfin, le président Déby a adressé une mise en garde sévère aux personnes qui « s’adonnent à la désinformation et à la manipulation, semant ainsi le doute, la panique et la psychose » au sein des populations au sujet de la pandémie.