Covid-19 : le Bénin passe à l’allègement des mesures restrictives

Patrice Talon, Président du Bénin

Le Conseil des ministres qui s’est réuni en séance ordinaire a pris des décisions allégeant considérablement les mesures restrictives en vigueur au Bénin depuis le 30 mars 2020, dans la mise en œuvre de la riposte face à la propagation du Covid-19.

Les adeptes des différentes religions pratiquées au Bénin pourront retrouver, pour compter du 2 juin 2020, leurs lieux de culte dont ils ont été coupés depuis plusieurs semaines, dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19 mises en œuvre au Bénin. C’est l’une des nombreuses décisions prises, ce mercredi 27 mai 2020, par le Conseil des ministres pour desserrer un peu l’étau des restrictions émises pour limiter les risques de progression de la maladie à Coronavirus sur le territoire, après la réouverture des écoles intervenue le 11 mai 2020.

Le communiqué du gouvernement précise que les responsables religieux ont le devoir de faire respecter les gestes barrières dans leurs lieux de prière. Il s’agit du port de masque, du lavage des mains et du respect de la distance de sécurité sanitaire d’un mètre au minimum entre personnes. Le geste liturgique de paix ainsi que les accolades ne sont toujours pas autorisés. Enfin, il est recommandé à ces responsables religieux de respecter des marges raisonnables de temps entre les célébrations et de désinfecter régulièrement les lieux de culte.

Les responsables religieux et les adeptes des différentes religions ne sont pas les seules personnes que ces nouvelles décisions du gouvernement vont rendre euphoriques. Il y a également les conducteurs de véhicules de transport en commun et les tenanciers de bars réduits au chômage depuis presque deux mois, qui vont reprendre du service à la même date, mais en veillant au maximum au respect des gestes barrières.

L’ouverture des discothèques et les cérémonies de réjouissance demeurent, jusqu’à nouvel ordre, interdites tout comme l’accès aux plages. En dépit de ces assouplissements, l’ensemble des gestes barrières observés depuis le début de la pandémie reste en vigueur sur tout le territoire béninois. Pour rappel, il s’agit :
– du port obligatoire de masque en tous lieux
– du lavage systématique des mains à l’eau et au savon
– de l’observance de la distance de sécurité sanitaire d’un mètre au minimum entre personnes
– de l’interdiction des rassemblements de plus de cinquante personnes
– de l’interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois
– de l’obligation de respecter une distance d’un mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis
– de l’obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, de faire respecter le port systématique de masque, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un mètre minimum entre personnes
– de la limitation du nombre maximum de passagers à bord des taxis à trois pour les véhicules à cinq places et à cinq pour ceux à neuf places
– de la prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un mètre entre personnes
– de l’autorisation des cérémonies d’inhumation ne regroupant pas plus de cinquante personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un mètre minimum entre elles.