Covid-19 : 2 millions de nouveaux cas en une semaine dans le monde mais l’Afrique reste préservée

Covid-19 : près de 2 millions de nouveaux cas en une semaine, nouveau record dans le monde. À l’exception de l’Afrique, une augmentation de l’incidence hebdomadaire des cas a été signalée dans toutes les régions de l’OMS au cours des sept derniers jours

La pandémie de Covid-19 continue de se propager, notamment dans la région des Amériques, qui représente plus du tiers de tous les nouveaux cas recensés dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état de près de 2 millions de nouveaux cas de Covid-19 signalés pour la seule semaine dernière (14 au 20 septembre).

« Cela représente une augmentation de 6% par rapport à la semaine précédente, et le plus grand nombre de cas signalés en une seule semaine depuis le début de l’épidémie », rapporte l’agence onusienne dans son dernier bulletin épidémiologique. Au cours de la même période, le nombre de décès a diminué de 10%, 37.700 décès ayant été signalés au cours des sept derniers jours.

Dans l’ensemble, la région des Amériques continue de supporter la charge la plus élevée de Covid-19 au niveau mondial, représentant plus de 38% de tous les nouveaux cas signalés au cours des sept derniers jours, bien que la région ait signalé une diminution de 22% des nouveaux décès.

À l’exception de l’Afrique, une augmentation de l’incidence hebdomadaire des cas a été signalée dans toutes les régions de l’OMS au cours des sept derniers jours.

Le continent africain continue également d’afficher un déclin marqué avec des baisses de 12% et 16% des cas et des décès signalés respectivement au cours de la dernière semaine.

C’est en Europe que la plus forte augmentation du nombre de décès a été enregistrée au cours de la semaine dernière, avec une hausse de 27% par rapport à la semaine précédente.

La région de l’Asie du Sud-Est de l’OMS a continué de signaler une augmentation des nouveaux décès dus à la Covid-19, avec plus de 9.000 décès au cours de la semaine écoulée, ce qui représente 25% de tous les décès signalés et dépasse les 100.000 décès totaux dus à la Covid-19 depuis le début de la pandémie.

Baisse des contamination et des décès en Afrique

En outre, l’Asie du Sud-Est représente 35% des nouveaux cas signalés au cours de la semaine passée. Les régions de la Méditerranée orientale et du Pacifique occidental ont toutes deux signalé une légère augmentation des cas et des décès signalés au cours des trois dernières semaines.

À ce jour, près de 31 millions de cas de Covid-19 et plus de 959.000 décès ont été signalés dans le monde.

D’une manière générale, l’Afrique a continué de faire état d’une diminution du nombre de cas et de décès liés à la Covid-19 au cours des six dernières semaines. Une tendance à la baisse qui s’est confirmée la semaine dernière.

Selon l’agence onusienne, 33 des 49 pays touchés ont signalé soit une diminution des décès, soit aucun décès. Le continent a fait état de près de 25.000 décès cumulés à ce jour, dont 15.900 (64%) en Afrique du Sud. Avec 661.211 cas confirmés et 15.953 décès, l’Afrique du Sud continue de signaler le plus grand nombre de nouveaux cas et de nouveaux décès.

Comme sur le continent africain, la région du Pacifique occidental continue d’afficher les cas cumulés les plus faibles

Cette même tendance est observée en Éthiopie, en Algérie, au Maroc, en Tunisie et au Mozambique. Près de 35 des 49 pays/territoires/zones affectés dans la région continuent de signaler une transmission communautaire continue.

Comme sur le continent africain, la région du Pacifique occidental continue d’afficher les cas cumulés les plus faibles. Dans l’ensemble, cela représente moins de 2% des cas mondiaux et moins de 1,5% de tous les décès. Les Philippines et le Japon ont enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas et de nouveaux décès dans la région. Des augmentations relatives du nombre de décès ont été signalées en Malaisie, en Nouvelle-Zélande et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Hausse des cas en Europe et dans les Amériques

Dans le même temps, la région des Amériques reste la plus touchée, avec la moitié de tous les cas signalés et 55% des décès. Bien que la région ait signalé une augmentation de 10% du nombre de nouveaux cas au cours de la semaine écoulée, elle est également responsable de la plus forte diminution du nombre de décès par rapport aux sept jours précédents (-22%). 32 des 48 pays et territoires touchés de la région signalent une transmission communautaire, tandis que seuls huit signalent une transmission sporadique.

Les pays qui ont signalé le plus grand nombre de nouveaux cas au cours de la semaine écoulée sont les États-Unis (6,7 millions de cas confirmés dont 198.094 décès) et le Brésil (4,5 millions de cas confirmés dont 136.532 décès).

La baisse marquée du nombre de décès dans la région est principalement due à une diminution en Colombie, au Mexique, en Équateur et en Bolivie au cours des sept derniers jours, tandis que les États-Unis et le Brésil continuent de signaler le plus grand nombre de décès, chacun ayant signalé plus de 5.000 nouveaux décès au cours de la semaine passée.

En Europe, le nombre de cas et de décès signalés a augmenté de 11% et 27% respectivement au cours des sept derniers jours. La France (72.669 nouveaux cas), la Fédération de Russie (41.275 nouveaux cas), l’Espagne (44.644 nouveaux cas) et le Royaume-Uni (25.753 nouveaux cas) ont signalé le plus grand nombre de nouveaux cas au cours de la semaine écoulée.

Le continent européen a en revanche connu une légère augmentation du nombre de décès signalés au cours des quatre dernières semaines, atteignant plus de 4.000 nouveaux décès au cours des sept derniers jours. La Hongrie et le Danemark ont signalé la plus forte augmentation relative des décès au cours de la dernière semaine, tandis que le Royaume-Uni continue de signaler le plus grand nombre de décès cumulés, avec près de 41.777.

L’Inde, l’Indonésie et le Bangladesh signalent plus de nouveaux cas en Asie du Sud-Est

Cette tendance à la hausse a été également observée en Méditerranée orientale où le nombre de cas et de décès signalés dans la région n’a cessé d’augmenter au cours des trois dernières semaines. Il a même augmenté de 8% et 14% respectivement au cours des sept derniers jours.

Les plus grands nombres de nouveaux cas ont été signalés par l’Iraq et l’Iran. Alors que Téhéran a signalé le plus grand nombre de nouveaux décès, l’Afghanistan a signalé la plus grande augmentation des décès par rapport à la semaine précédente.

Par ailleurs, l’Asie du Sud-Est, qui est la deuxième région la plus touchée, représente actuellement 35% et 25% des cas et des décès, respectivement, nouvellement signalés dans le monde au cours des derniers jours. Bien que le nombre de cas et de décès augmente régulièrement depuis le mois de mars, l’augmentation s’est ralentie, avec une hausse des nouveaux cas et des décès de seulement 1% et 4% respectivement au cours de la dernière semaine.

Les pays qui signalent le plus grand nombre de nouveaux cas sont toujours l’Inde, l’Indonésie et le Bangladesh, tandis que le Myanmar et le Népal ont enregistré la plus forte augmentation des nouveaux cas au cours des sept derniers jours.

Les pays qui signalent le plus grand nombre de nouveaux décès par million d’habitants sont l’Inde et les Maldives, avec respectivement 6 et 4 décès par million d’habitants, tandis que le Myanmar continue d’afficher la plus forte augmentation du nombre de décès au cours de la dernière semaine.

 

Distribué par APO Group pour UN News.