« Coupe du monde » en Argentine : bataille pour la fortune de Diego Maradona

Une Coupe du monde se prépare en Argentine, où la famille de l’international décédé en novembre, Diego Armando Maradona notamment, se dispute la belle fortune du défunt joueur, qui n’a pas laissé de testament.

L’ancien footballeur international argentin, Diego Armando Maradona, vainqueur de la Coupe du monde 1986 au Mexique, est mort le 25 novembre 2020 à Tigre. Quelques jours seulement après sa disparition, la bataille pour savoir qui obtient quoi de sa fortune de 37 millions de livres sterling (26,6 milliards FCFA), aurait commencé avec pas moins de 16 membres de la famille qui se crêpent le chignon.

Selon The Sun, la légende du football argentin décédée d’une crise cardiaque, en novembre dernier, à l’âge de 60 ans, Diego Armando Maradona, n’a pas laissé de testament. L’ancienne star de Naples, a eu cinq enfants reconnus, dont ses deux aînés Giannina et Dalma. On pense également qu’il a sept autres enfants dans d’autres relations amoureuses, ainsi que quatre des cinq sœurs de Maradona. Tous se disputent une partie de son héritage.

Selon une source à Buenos Aires, en Argentine, « la bataille pour l’argent de Maradona ne sera pas seulement contestée, ce sera une Coupe du monde ». Des documents judiciaires ont révélé que son domaine comprend des espèces en Suisse, à Dubaï et à Buenos Aires, des biens à travers le monde et une très belle flotte de véhicules de luxe.

Les comptes montrent également des fonds provenant de contrats publicitaires avec de grandes marques telles que Puma et Coca-Cola. Diego Armando Maradona aurait signé un testament en 2012, mais l’a abandonné quatre ans plus tard. La loi argentine interdit à ses enfants d’être déshérités et exige que tous reçoivent des parts égales.

Selon une source, « sans volonté, les enfants proches de Maradona et certains qu’il n’a jamais rencontrés pourront tous réclamer une part égale de sa fortune. C’est clairement inacceptable pour les enfants qui faisaient partie de sa vie pendant des années et qui ont le sentiment d’avoir été trompés ». Des empoignades en vue pour s’adjuger une part de cette belle fortune du joueur, en l’absence de testament.