Coupe Confédération : Génération Foot (Sénégal) piégée par ESAE/FC Bénin (0-1)

En match comptant pour le deuxième tour préliminaire additionnel de la Coupe de la Confédération (CC), les Béninois de ESAE Football Club ont piégé la Génération Foot du Sénégal avec une victoire de 1 but à 0. Il ne reste que la cartouche du match retour aux Académiciens pour espérer intégrer le cercle restreint des matchs de poule

L’avenir de la Génération Foot du Sénégal  dans la compétition africaine de cette année se complique davantage. En effet, après la défaite devant le Zamalek du Caire, il ne lui reste que la voie du second tour préliminaire additionnel, pour espérer intégrer le cercle restreint des matchs de poule. Mais pour ce faire, il faut franchir l’obstacle de ESAE Football Club du Bénin. C’est dans ce cadre que les deux équipes se sont rencontrées au stade Lat-Dior de Thiès au Sénégal, mais la confrontation a tourné à l’avantage des Béninois, qui ont gagné sur le score de 1 but à 0.

L’entraîneur de la Génération Foot avait pris l’option, dès le départ, de déployer toutes les énergies, pour marquer le maximum de buts, tout en évitant d’en encaisser. Mais ses plans ont été déjoués par les Béninois, qui ont mis en place un bloc bas, soutenu par une parfaite organisation en défense et au milieu de terrain. La stratégie a payé car, même si les Académiciens ont dominé le match, ils n’ont jamais pu trouver la faille face à des Béninois qui procédaient par des contres. D’ailleurs, c’est à la suite d’une attaque sénégalaise qui a vu la balle percuter le poteau, que les Béninois ont construit une contre-attaque marquée par un coup-franc joué rapidement et la balle de Kokpon Maxime a pris de court toute la défense, pour aller se loger dans la lucarne.

Il ne reste maintenant aux Académiciens du Sénégal que la manche retour pour espérer remettre les pendues à l’heure et réaliser ainsi l’objectif d’intégrer les matchs de poule, après quatre tentatives infructueuses. Cette qualification permettra également au Sénégal de vaincre ce signe indien, car depuis 2005 avec la Jeanne d’Arc de Dakar, aucune équipe sénégalaise n’a encore atteint ce niveau de la compétition.