Côte d’Ivoire : Washington durcit le ton contre Gbagbo

Les Etats-Unis ont averti, jeudi, Laurent Gbagbo qu’il pourrait faire l’objet de sanctions s’il continue à s’accrocher à la présidence de la Côte d’Ivoire. Dans une lettre adressée à M. Gbagbo, le président américain, Barack Obama, « dit clairement que, s’il fait le mauvais choix (…), nous envisagerons d’éventuelles sanctions contre lui et d’autres, si besoin est », a indiqué le porte-parole du département d’Etat Philip Crowley, dont les propos sont relayés par lemonde.fr.