Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo avec Affi Nguessan sans Laurent Gbagbo

Simone Gbagbo, Côte d'Ivoire
Simone Gbagbo, ancienne Première dame de Côte d'Ivoire

L’ancienne Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a mué son mouvement en parti politique. C’est ce vendredi 19 août 2022 à Abidjan que le Mouvement des générations capables a entamé sa mue, en présence de plusieurs partis proches. Mais sans son ex-époux Laurent Gbagbo, qui a récemment créé son parti politique.

Le MGC (Mouvement des générations capables) de l’ex-première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a engagé sa mue en une formation politique, à travers une assemblée générale extraordinaire, qui se tient à Cocody, au Nord d’Abidjan, en présence de plusieurs partis proches dont le Front populaire ivoirien de Pascal Affi Nguessan. «Le MGC va muer en parti politique parce que le MGC, qui a prôné des valeurs, a vu une vague de mobilisation s’emparer du pays», a déclaré le parti, selon Anadolu.

«A partir de cet ancrage dans les valeurs, le MGC veut capitaliser cette mobilisation pour qu’il en sorte un instrument politique, qui va irradier le pays. Naturellement pour le bonheur des Ivoiriens», a poursuivi Dominique Traoré, président de la commission scientifique de la nouvelle formation politique. Simone Gbagbo, dont la formation politique compte à ce jour 62 coordinations, est attendue pour prononcer un discours, demain samedi, à l’issue des travaux.

Si Pascal Affi Nguessan et son FPI ont pris part aux travaux, le grand absent n’est autre que Laurent Gbagbo, ex-époux de Simone Gbagbo et non moins ancien Président de Côte d’Ivoire. Ce dernier a d’ailleurs créé, le dimanche 17 octobre, un nouveau parti baptisé Parti des peuples africains, une nouvelle formation politique qui se veut d’orientation panafricaniste.

Lire : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo crée un parti à vocation panafricaniste